Lycée Jacques Amyot, MelunConnexion

Filières scientifiques : MP et PC





Portes ouvertes 2023 CPGE - samedi 11 mars 14h-17h .
Venez découvrir le lycée Jacques Amyot et rencontrer des étudiants et des enseignants des filières scientifiques !





Une voie d'excellence sur deux années

Généralités

Immédiatement après le baccalauréat, intégrez les classes préparatoires aux grandes écoles !
Vos deux premières années d'études supérieures vous donneront un bagage scientifique généraliste et vous ouvriront de nombreuses portes.
Vous y préparerez les concours d'entrée aux grandes écoles, écoles délivrant un diplôme d'ingénieur (niveau Master).
Les débouchés concernent également des parcours universitaires vers des métiers de la recherche ou de l’enseignement.
L'admission en classes préparatoires se fait après examen du dossier Parcoursup par les enseignants des filières demandées.
Les spécialités Mathématiques et Physique-Chimie sont indispensables en classe de première, et fortement recommandées en terminale. L’option mathématiques expertes constitue un atout pour le dossier.
Un bon niveau dans les matières scientifiques est nécessaire pour intégrer les classes préparatoires scientifiques du lycée Jacques Amyot. Une aisance dans ces matières est un atout incontournable.
Les matières littéraires comptent également dans le recrutement, les coefficients aux concours en langue vivante 1 et en français-philosophie étant significatifs.
Au-delà du niveau des étudiants, la motivation et le travail personnel sont les deux atouts majeurs qui conditionnent la réussite dans ces filières. Un travail régulier, approfondi et sérieux, à un rythme plus élevé qu'au lycée, est indispensable pour mener à bien ces deux années.

La première année : MPSI ou PCSI

La première année constitue une charnière où l'étudiant devra prendre le rythme de travail et d'apprentissage de la classe préparatoire. Il est impossible de redoubler la première année, ce qui en fait une année clé.
Le volume horaire des cours, travaux dirigés et travaux pratiques est d'environ trente-cinq heures, toutes disciplines confondues. Les matières scientifiques sont majoritaires, mais deux heures hebdomadaires de français-philosophie et deux heures de langue vivante 1 permettent de vous préparer efficacement aux épreuves des concours.
En plus des cours, les étudiants bénéficient, deux fois par semaine, de colles (interrogations orales) permettant d'assurer un suivi continu des étudiants doublé d'une préparation aux épreuves orales des concours. Les colles sont un moyen régulier de situer son niveau et parfaire ses connaissances via une interaction individualisée avec les enseignants.
A la fin de l'année, le conseil de classe décide du passage en seconde année. Outre les résultats, l'attitude, l'assiduité et la motivation de l'étudiant constituent des critères importants pour cette décision. Ces dernières années, tous les étudiants ayant travaillé sérieusement et témoigné d'une capacité à suivre le rythme ont été admis en seconde année au lycée Jacques Amyot.

La deuxième année : MP ou PC

La deuxième année est l'année de passage des concours. Les concours se déroulent en deux phases : les écrits (de mi avril à mi mai) puis les oraux (en juin et juillet).
Il existe un très grand nombre d'écoles, accessibles. Vous pouvez en trouver la liste sur la page des écoles.
Les écrits constituent une première sélection, appelée admissibilité : à l'issue de ces épreuves, les étudiants ayant obtenu des résultats suffisants vont passer les oraux. L'admissibilité aux concours garantit également une équivalence en L3, pour les étudiants désireux de rejoindre l'université et non une école d'ingénieur.
Les oraux constituent la deuxième phase de sélection, et le classement à l'issue de ces épreuves conditionne l'admission dans les écoles d'ingénieur.
Les étudiants insatisfaits de leurs résultats peuvent redoubler leur deuxième année : on dit qu'ils font "5 demi". Cette opportunité permet en général une considérable augmentation de niveau, mais est compensée dans certains concours par une pénalité de points afin d'éviter que les "3 demi" (qui présentent pour la première fois les concours) ne soient trop pénalisés.

Deux filières, deux orientations

Le lycée Jacques Amyot offre deux filières : MPSI-MP et PCSI-PC.
La filière MP (mathématiques et physique) est plus dominante en mathématiques et informatique, alors que la filière PC (physique et chimie) présente un contenu plus fort en physique et surtout en chimie (chimie organique notamment) et en travaux pratiques. Le programme de mathématiques en filière PC, un peu moins abstrait qu'en MP, reste très ambitieux et d’excellent niveau.
Le volume horaire global est le même, et aucune des deux filières n'est plus "facile", "noble" ou "méritante" que l'autre.
Mis à part pour certaines écoles qui ne recrutent que dans l'une ou l'autre des filières (écoles de statistiques pour la MP ou écoles de chimie pour la PC), le taux d'intégration en écoles d'ingénieur est similaire dans les deux filières. Il convient donc de choisir votre filière en fonction de vos inclinations personnelles.
Le détail des filières est donné sur les pages MPSI-MP et PCSI-PC.

Pourquoi choisir une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles ?

Les débouchés offerts sont très nombreux et variés : vous vous ouvrez ainsi les portes d’une multitude de formations, et vous vous laissez deux années pour mieux choisir votre spécialisation. En sortant de terminale, votre perception des sciences reste encore limitée, et avec deux années pour réellement les découvrir, vous pourrez choisir un domaine spécifique en connaissance de cause, sans regretter un choix fait trop tôt. Par ailleurs, les écoles les plus prestigieuses recrutent essentiellement voire exclusivement sur les concours ouverts aux classes préparatoires.
Enfin, les connaissances, le savoir-faire et les méthodes acquises en classe préparatoire (concentration, rapidité, rigueur…) seront votre meilleur atout pour réussir vos études supérieures… et votre vie professionnelle. En effet, les employeurs préfèrent en général recruter des ingénieurs formés en classes préparatoires. Ils savent que ces étudiants ont une bien meilleure capacité de travail et d’organisation que ceux formés par d’autres voies. Le passage par une classe préparatoire scientifique sera ainsi un argument souvent décisif sur le marché du travail.
Le passage par les classes préparatoires assure une formation sans égale, et permet aux étudiants désireux de rejoindre un autre cursus (par exemple l’Université) d'y réussir plus facilement et brillamment : le taux de réussite aux concours de l'enseignement (CAPES et Agrégation) est ainsi plus élevé pour les anciens étudiants de classes préparatoires.

En résumé, vous avez tout à gagner en faisant le choix d’une classe préparatoire aux grandes écoles : il faut oser la prépa quand on est curieux, travailleur et confiant dans cette institution qui garantit l’encadrement et la progression. Il s’agit d’une véritable opportunité à saisir.

Et n’oubliez pas que le système des classes préparatoires est ouvert sur l’extérieur avec notamment des passerelles vers
l’l'université .
Un texte pour voir