Lycée Jacques Amyot, MelunConnexion

Filière littéraire : B/L

Une voie d'excellence originale

Une filière rare, seulement proposée par quinze établissements publics en France, offrant l’un des plus larges choix de débouchés post bac.



Quels concours ? quels débouchés ?

La filière BL prépare en deux ans à un grand nombre de concours.
Les écoles se sont regroupées autour de deux concours communs chacun permettant d’intégrer un grand nombre d’établissements :
  • la banque d’épreuves BLSES (banque lettres et sciences économiques et sociales) qui permet l’accès aux trois ENS (écoles normales supérieures) qui ouvrent les portes aux carrières de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la haute fonction publique, aux deux écoles d’ingénieurs en statistiques (ENSAE, ENSAI) aux quatre écoles d’ingénieur rattachées au GEIDIC (métiers de l’information et de la communication comme ENSIM, EPITA), à l’ENSG (école nationale des sciences géographiques), au groupe Ecricome (écoles de commerce et de management), à l’ISMAP (management dans l’administration publique), à l’ESIT (école supérieure d’interprètes et de traducteurs) aux licences en sciences sociales proposées par l’université de Paris Dauphine.
  • l’autre banque d’épreuves est la BCE (banque commune d’épreuves) par la voie littéraire BL qui regroupe les écoles de commerce et management « parisiennes » (HEC, ESSEC, ESCP, SKEMA,Telecom management…).
  • la troisième voie est celle des concours de Sciences Politiques (Paris en master 1 et les IEP de province), du CELSA (centre d’études littéraires et scientifique
  • appliquées) et de l’Ecole du Louvre.
  • enfin nos étudiants peuvent accéder sur dossier à des filières sélectives au sein des universités (bi-licences ou magistères).

Les résultats de Jacques Amyot

Voici pour les cinq dernières années quelques exemples de réussite de nos étudiants :
  • Celsa : Camille P. (2015)
  • Institut des Sciences Politiques de Lille : Hugo D. (2014)
  • Institut des Sciences politiques de Paris : Julien B. (2015)
  • Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration économique (ENSAE) : Antonin F. (2015)
  • Ecole des hautes Etudes Commerciales (EDHEC) : Julien L (2014)
  • Toulouse Business School : Pierre V.( 2015), Adèle G. (2015)
  • Télécom Ecole de Management : Morgana D. A. (2015), Clarisse S. (2014)
  • Ecole Normale Supérieure de Cachan et HEC : Nejma B. (2012)
  • Masters ENS Ulm et Cachan Chloé C. (2015), Théo M. (2013).
Des élèves sont admis à plusieurs écoles ce qui leur laisse le choix ainsi pour
Elio N. D. (2014) à) ENSAI, Sciences Politiques Paris, Master ENS Cachan.

Quelques témoignages de nos anciens étudiants.

Morgan Raux (2011-2013)
(Aix Marseille School of Economics AMSE, Master 2 Evaluation des politiques publiques et Magistère AMSE ingénieur économiste spécialisé en Big Data).
« C’est à Melun que j’ai trouvé ma voie. Venu pour l’histoire, je ressors passionné par l’économie. Trois ans après, je travaille sur mon mémoire afin de réaliser une thèse en économie et pas un jour ne passe, sans que les années de prépa ne me servent de guide dans mon travail. C’est à Jacques Amyot que je me suis construit et j’en serai éternellement reconnaissant à mes professeurs pour cette formation sans égale ».

Marie Rodriguez (2012-2014)
(Toulouse School of Economics).
« L’entrée en prépa a signé, pour moi, la fin d’un vide intersidéral (intellectuellement parlant), un vide façonné depuis des années par des réformes en tout genre. Après ça, la prépa BL (en l’occurrence dans mon cas) vient nous donner la possibilité de réfléchir et d’analyser de façon rigoureuse le monde d’aujourd’hui et la volonté passionnée de devenir utile à ce monde. »

Valentin Nauton (2010-2013)
(Audencia)
« L’engagement en classe préparatoire fut surement le choix le plus décisif de ma jeune existence. Ce fut une expérience intellectuelle et humaine sans commune mesure ».

Théo Martini (2010-2013)
ENS Cachan, M2 Histoire Paris 1.
« Jamais expérience intellectuelle ne sera plus enrichissante que la prépa BL.
Les liens créés avec les professeurs et les autres élèves furent d’une grande aide pour envisager un cursus académique en histoire. C’est une période de la vie que l’on n’oublie jamais quel que soit le résultat du concours préparé.
Trouver un objectif permet d’être heureux et cohérent dans ce que l’on entreprend ».

Horaires en Lettres et Première supérieures

DisciplineCoursTD(Travaux Dirigés : exercices)
Enseignements obligatoires
Français4h
Philosophie4h
Histoire4h
Langue vivante(a)4h
Mathématiques(b)3h 1H. (1° année) 2H. (2° année)
Sciences sociales4h
EPS (facultatif)4h
Enseignements optionnels (c)
Latin3h
Grec3h
Géographie2+2h
Langue vivante (d)2h
Sciences sociales2h

(a)Allemand ou Anglais
(b)En plus 1H30 pour les bacheliers ES et L
(c) Une option minimale, trois au plus.
(d)LV2 Allemand, Anglais ou espagnol et /ou option de spécialité Allemand ou Anglais.

Peuvent s’ajouter à cet horaire quelques heures dans l’année pour les hypokhâgneux souhaitant présenter l’IEP de Paris à Bac + 1 (tant que l’entrée à ce niveau subsiste).
Un texte pour voir